Connaître le comportement du chat

  • Partage Ça
Efreya Waitecker

S'enquérir de cet aspect de la vie d'un chat n'est pas facile.

Le comportement des chats est moins étudié, dans certains domaines, par rapport à celui des chiens, le temps de domestication par l'homme est également moindre et du point de vue des gens, dans de nombreuses occasions, c'est une grande inconnue.

L'une des principales erreurs lors du choix d'un chat en tant queNous ne devrions pas acquérir un chat, qu'il soit acheté ou adopté, pour le simple fait que nous aimerions avoir un chien, mais que nous n'avons pas le temps de le sortir, un fait qui se répète plus souvent qu'on ne le pense.La plus petite taille des chats (par rapport à certaines races de chiens), le fait qu'ils ne passent généralement pas de temps à se promener, le fait que la taille des maisons d'aujourd'hui tend à être plus petite (davantage de personnes vivent en appartement) et la docilité accrue des individus félins, ont fait que le chat, dans la majorité des pays, surpasse désormais le chien comme animal de compagnie.

C'est pourquoi il est intéressant de noter que le chat, dans la majorité des pays, surpasse désormais le chien comme animal de compagnie.Faisons connaissance avec les différents comportements et les réactions particulières de ce nouvel individu qui fera partie de notre foyer.

  1. Modalités d'activité

La fameuse réputation de nos compagnons félins d'être peu actifs est souvent vraie, mais il faut savoir qu'ils ont aussi besoin d'effectuer des comportements actifs, comme des jeux, des caresses, etc.Il ne faut pas négliger le fait que cette négligence peut conduire à des animaux trop excitables pour être manipulés ou à des chats obèses, en raison du manque d'exercice qu'ils reçoivent. Il existe une forte population d'animaux présentant des troubles physiques graves associés à l'obésité.

2. Comportement trophique

On entend par là le système de choix, de sélection et d'ingestion de nourriture.Le chat est un animalstrictement carnivore, il doit donc manger des aliments spécifiques à son espèce, c'est-à-dire qu'un aliment pour chien ne contient pas tous les nutriments nécessaires à notre chat et il y a même des acides aminés comme l'acide arachidonique et la taurine, que le chat ne synthétise pas lui-même et qu'il doit extraire de son alimentation.petite cuillerée de nourriture humide, dans l'alimentation quotidienne, facilitera une alimentation plus riche en ce composant.

Il faut également noter que le chat mange jusqu'à 12 à 14 fois dans la journée, ce qui signifie qu'il doit avoir de la nourriture "ad libitum" (toujours à sa disposition), sauf avis médical.

Les gamelles remplies à ras bord ou avec de l'eau en circulation sont le meilleur moyen de limiter au maximum la prise de nourriture du chat.

La gamelle d'eau du chat, remplie à ras bord ou avec de l'eau en circulation, est le meilleur moyen de limiter au maximum sa prise de nourriture.comportement d'élimination

Une perturbation de ce comportement entraînera presque immédiatement une visite chez un spécialiste du comportement, car il est très perturbant pour un propriétaire de trouver des matières fécales ou de l'urine éparpillées dans la maison. Les facteurs peuvent être nombreux et nous écarterons toujours les possibilités suivantesCependant, si l'animal est en bonne santé, on peut penser à un comportement de marquage, influencé par les hormones, à une aversion pour la litière, généralement due à l'emplacement de celle-ci, ou encore à des problèmes liés au stress, entre autres causes.

4. Jeu (voir "quels jeux jouer avec mon chat")

Le temps alloué pour jouer avec mon chat

(voir "quels jeux jouer avec mon chat").L'absence ou l'excès de jeu peut entraîner des troubles difficiles à contrôler s'ils deviennent chroniques dans le temps.

5. Comportement social

Comprendre le comportement social de notre chat nous aidera à maintenir un équilibre d'interaction avec lui, ce qui est d'une importance vitale pour une relation saine et agréable pour tous les deux.Le comportement du chat est uniquement basé sur celui de son ancêtre, le chat sauvage d'Afrique, qui vit dans une structure sociale solitaire, mais la domestication rend de plus en plus notre chat actuel dépendant, socialement parlant, du contact avec l'homme et d'autres congénères.

Dans ce cas, des différences génétiques majeures apparaissent, et le rôle le plus important est joué par le...expérience antérieure.

L'évaluation selon laquelle un chat vit mieux seul qu'avec un autre chat, ou que quitter la maison et ne pas l'emmener avec moi est mieux pour lui, est une pensée quelque peu simpliste.

Un animal qui a vécu seul la majeure partie de sa vie peut préférer continuer ainsi, mais les animaux habitués à avoir des contacts avec d'autres peuvent montrer des signes d'apathie après le départ d'un autre chat.

Et à son tour, laisser le chat à la maison, si on s'absente pour le week-end, est généralement la meilleure option, à condition d'avoir une personne de confiance pour en prendre la responsabilité en notre absence, mais cela n'implique pas que ce n'est pas parfois traumatisant pour l'animal, mais il est préférable de le faire que de le transporter dans la caisse de transport, qui normalement ne voit jamais, de le monter dans un...

L'introduction d'un nouvel individu dans le foyer peut également provoquer des modifications de comportement chez notre animal, dans ce cas et dans ceux mentionnés ci-dessus, la meilleure option est de demander conseil à un spécialiste avant de prendre toute décision.

Le stress du chat peut apparaître facilement et il est parfois difficile de...Communication

En de nombreuses occasions, la méconnaissance des systèmes de communication de nos animaux de compagnie en général, provoque des malentendus qui peuvent mettre fin à l'équilibre de la relation que nous avions créée.

Le chat utilise différents systèmes de communication pour communiquer avec nos animaux de compagnie.systèmes de communication, tels que :

Communication posturale , au moyen du positionnement de ses pattes, de sa queue, de ses oreilles, de sa bouche..., et de la position complète en général, il peut indiquer l'état d'esprit dans lequel il se trouve. La mauvaise interprétation de ce langage peut provoquer des accidents, c'est-à-dire que parfois nous voyons notre chat bouger sa queue d'un côté à l'autre et cela est interprété comme...Cette attaque serait due à une mauvaise communication, car le chat, en remuant la queue, nous indiquait qu'il ne voulait pas être touché, ce que nous avons ignoré. Un autre exemple serait la position des oreilles, si elles sont droites et regardent sur le côté, faites attention, il est en train de se mettre en colère et si elles sonthorizontale face au sol, il est en mode agressif.

La communication tactile est également très présente chez nos chats, se coucher à côté de nous ou se frotter sur nos jambes, sont des signaux affiliatifs que notre chat effectue pour nous.

Communication olfactive , comme nous l'avons dit précédemment le chat est issu d'une structure sociale solitaire et a tendance à...défendent activement leur territoire, c'est pourquoi la communication olfactive est très importante dans leur vie quotidienne.

Les marques d'urine, le frottement des joues ou de la base de la queue et de nombreuses autres glandes disséminées dans leur anatomie, sont une autre facette de la communication féline.

La communication auditive, la relation du chat avec l'homme a conduit de plus en plus, les animaux de plus en plus...Des sons tels que le ronronnement, le miaulement, le reniflement et bien d'autres sont presque toujours présents chez nos chats domestiques.

Le toilettage : Le comportement de toilettage, terme traduit par "Grooming", est très commun chez de nombreux animaux et assez clairement chez nos chats.

La présence de celle-ci est importante pour le contrôle des ectoparasites, le contrôle de la température corporelle et même pour stabiliser les relations sociales des animaux vivant en groupe.

Il faut toujours garder à l'esprit qu'une altération de ce comportement, soit par une augmentation de celui-ci (alopécie psychogène), soit par une diminution de celui-ci, provoquant un pelage en mauvais état,peuvent indiquer des problèmes de santé ou des situations de manque de bien-être animal. A savoir:

Stress : Les chats qui vivent dans nos maisons sont des animaux facilement stressés, cela ne veut pas dire que tous doivent souffrir de stress dans n'importe quelle situation, mais nous devons savoir comment identifier ces situations le plus tôt possible.

Comportements tels que, la diminution desl'activité en général ou le toilettage, le fait de se cacher plus que d'habitude, la perte de contact avec les habitants de la maison, l'irritabilité ou l'excitabilité, peuvent indiquer des situations d'alarme chez notre animal bien-aimé.

La présence d'un nouvel individu, les travaux à domicile, les pathologies organiques et une foule d'autres causes peuvent provoquer l'apparition de symptômes.

À tout moment, la présence d'un nouvel individu, les travaux à domicile, les pathologies organiques et une foule d'autres causes peuvent provoquer l'apparition de symptômes.

À tout moment, la présence d'un nouvel individu peut provoquer l'apparition de symptômes.L'identification et le traitement précoces par un spécialiste du comportement félin sont la meilleure option pour atténuer ce problème.

Ne pas hésiter à solliciter cette attention, car ne pas résoudre le problème à temps peut aggraver encore la situation, conduisant de nombreux propriétaires à exiger un nouveau foyer pour leur grand compagnon félin, ou dans le pire des cas,envisager l'euthanasie.

L'auteur de ce blog est un amoureux des animaux depuis toujours avec une passion pour l'écriture. Elle a des années d'expérience de travail avec les animaux, à la fois dans les zoos et dans les maisons privées, et elle apporte cette connaissance à son écriture. Qu'elle écrive sur la formation de votre chien ou sur la meilleure façon de prendre soin de votre chat, son objectif est toujours de fournir des informations précises et utiles.